La campagne électorale a plutôt vu l’affrontement des individus que la confrontation des idées, puis l’élimination au premier tour des représentants des partis «dominants». Ce n’est pas à un tel spectacle que nombre d’entre nous s’attendaient. Et puis, le verdict des urnes est tombé.
A Thorigné-Fouillard, à l’instar de nombreuses communes bretonnes, la participation a été forte : 84,55 % de votants (dont 6,5 % de bulletins blancs et 2,26 % de bulletins nuls) et le score (12,5 %) de la candidate qui symbolise le repli sur soi et le rejet de toute différence a été contenu.
Au-delà de ce qui se passe sur notre commune, nous restons préoccupés par les résultats nationaux. Le devoir de mémoire est actuel, pour se souvenir que les
pires atrocités s’enracinent sur le terreau des inégalités et des fractures de la société. Bien qu’élu avec une large majorité, il ne faudrait pas que le président de la
république et son gouvernement considèrent ce résultat comme une adhésion pleine et entière à leur programme. Par défaut, ils ont en partie eu les suffrages de
femmes et d’hommes qui portent l’espoir d’une juste redistribution des richesses, d’une évolution qui prenne en compte la préservation de la nature et l’autonomie alimentaire de pays affamés par la mondialisation.
Même si le vote ne peut pas constituer un mode unique d’expression, les élections législatives offrent une opportunité supplémentaire de nous exprimer.
Nous vous invitons à aller voter les 11 et 18 juin prochains !
Posted in: Non classé.
Last Modified: août 26, 2017

Leave a reply

required